Aïssatou Traoré, Gérante de KAHIRY ROX – Des PNEUS aux MEUBLES, une idée d’affaires originale.

620
Aïssatou TRAORE - KAHIRY ROX - MODELE MAG

« A 28 ans, elle décide de créer sa première société. TRAORE Aïssatou, se distingue par l’originalité de son idée d’affaires. Là où pratiquement tout le monde voit ordures, elle voit opportunité. Imaginez des pneus recyclés, comme meubles de décoration pour votre maison, si vous croyez cela impossible, alors Aïssatou vous dit que c’est POSSIBLE. KAHIRY ROX est une entreprise de déco-recyclage, fruit d’une persévérance exceptionnelle et d’une foi inébranlable. Comme elle le dit très clairement dans cette interview: «Le secret c’est la persévérance, avoir un objectif et se donner les moyens pour l’atteindre.»    Malgré tous les obstacles, Traoré Aïssatou réussit à faire passer son concept et vendre ses produits. MODELE DE REUSSITE, vous invite dans la vie de cette jeune entrepreneure dont rien ne laissait paraître à une telle aventure. »

MODELE MAG : Présentez-vous à nos lecteurs ?            Je suis TRAORE Aïssatou, j’ai 28 ans diplômée en Communication d’Entreprise à l’Université Cheick Modibo Diarra (Guinée). Gérante de KAHIRY ROX, une entreprise de déco-recyclage.

MODELE MAG : Parlez-nous un peu de votre enfance ?                                           J’ai passé mon enfance entre la Côte d’Ivoire et la Guinée. Tout a commencé en Côte d’Ivoire où je suis née et j’ai débuté mes cours élémentaires.En 1998, je suis retourné en Guinée pour continuer mes études.

MODELE MAG : Après l’Université qu’avez-vous eu à faire en premier ?                                                    C’est pendant l’Université que j’ai commencé à faire un stage dans une radio de la place, après j’ai continué dans la même radio. Ensuite, j’ai eu un autre stage sur le plan international d’une durée de 6 mois après lequel, j’ai décidé d’arrêter pour un moment à la radio. Je me suis donc consacrée à d’autres formations entre la Guinée et la Côte d’Ivoire. Entre temps, j’ai eu un emploi d’agent commercial au sein d’une entreprise d’ameublement et j’ai commencé au même moment à créer mon entreprise.

MODELE MAG : Parlez-nous des débuts de la création de votre entreprise ?         

BY KAHIRY ROX -MODELE MAG

 Le début, fût un réel calvaire ; sincèrement la plus grande difficulté fût l’acceptation du concept : il faut le dire parce qu’il était très difficile pour moi de faire comprendre aux gens que le recyclage est une bonne chose et qu’ils devraient désormais accepter les pneus comme des meubles dans leurs maisons. Il était pratiquement inconcevable pour les citoyens d’intégrer le concept de meubles de maison réalisés à base de pneus car pour eux pneus égal à saleté. Ensuite, je me suis confrontée au problème de la collecte des pneus ; c’était très difficile parce qu’à chaque fois que je partais pour les collecter, les gens le prenaient très mal. A partir du moment, ils se demandent pourquoi ramasser les pneus ?     Si moi je le faisais, c’était pour avoir de l’argent donc il fallait que je paye les pneus qui en temps normal les gens étaient prêt à jeter mais j’ai accepté de toutes les façons, c’est ma matière première. Après cette étape, la difficulté qui a suivi c’était la vente de mes produits; il a fallu donc trouver des moyens pour inciter les gens à acheter et à comprendre également que le recyclage est une excellente pratique pour le pays en particulier et pour la planète en générale. Les gens préfèrent avoir des fauteuils plutôt que d’avoir un pneu recyclé mais aujourd’hui progressivement ils ont compris et commencent à accepter le produit et le concept de recyclage.     

MODELE MAG : D’où tirez-vous cette inspiration ?                                                      Je ne vais pas dire que c’est une inspiration parceque je l’ai appris d’une dame d’origine Kenyane. J’étais comme son apprenti en Guinée car elle était là pour un temps. Après mes cours à l’Université je continuais à l’atelier pour l’aider à fabriquer mais aussi à vendre et c’est après son départ que j’ai commencé à faire les premières productions à la maison puis aller vendre à quelques personnes que je connais jusqu’à avoir l’idée de créer une entreprise.

MODELE MAG : Est-ce le seul secteur dans lequel vous évoluez ?                         Non ce n’est pas le seul secteur dans lequel j’évolue parce qu’actuellement je suis responsable commerciale dans une entreprise d’ameublement et en même temps je prévois créer une autre entreprise pour la promotion des articles fabriqués en Guinée en vue d’aider les artisans à mieux vendre ce qu’ils produisent, c’est à dire consommer guinéen.

MODELE MAG : Tout au long de votre parcours vous avez forcément eu des difficultés ?                                                                                                                Oui bien sûr. Pour moi la plus grande difficulté que j’ai vécue dans ma vie est d’ordre familial, j’ai eu une enfance très agitée et douloureuse. J’ai grandi dans une famille où il y avait assez de problèmes d’héritage cela m’a énormément affecté, car s’il faut à chaque fois quitter d’une maison à une autre, des déménagements à tout moment et tout ça à cause de deux membres de la famille qui ne s’entendaient pas.

« Pour conclure, ça n’a pas été facile pour moi mais j’ai tenu le cap parce qu’il ne sert à rien de s’apitoyer sur son propre sort, je me suis donc battu pour devenir celle que je suis. »

MODELE MAG : Parlez-nous un peu du climat des affaires en Guinée ?                  Oui ça se passe bien mais ce n’est pas du tout facile dans le monde des affaires, il y a beaucoup de risques surtout avec cette situation politique qui ne change pas, à chaque fois les grèves, les revendications ou les villes mortes donc il arrive parfois où on ne vend quasiment rien et quand c’est comme ça, cela devient pénible parce qu’on a des charges pour le fonctionnement de l’entreprise, donc la situation politique en Guinée ne favorise pas le développement des PME comme mon entreprise. Mais grâce à la communication et la qualité de mon service, on réussit tout de même à recevoir des commandes, à faire des ventes sur places. Je tiens à signaler que j’ai des employés avec lesquels je produis les meubles et des agents commerciaux qui sont chargés de la vente.

BY KAHIRY ROX – MODELE MAG

MODELE MAG : Pour vous c’est quoi le secret de la réussite ?                                 Le secret c’est la persévérance, avoir un objectif et se donner les moyens pour l’atteindre. Mais comme je viens de vous le dire, il faut persévérer parceque quand on décide d’entreprendre ou de faire quelque chose, il y aura toujours des obstacles qui nous empêchent d’aller au bout de nos rêves, donc à chaque fois que cela arrive, il ne faudrait pas abandonner. Si non je vous le jure que personnellement je ne serai pas ici aujourd’hui car j’ai rencontré tellement de difficultés sur le plan financier pour créer mon entreprise, le local, l’aménagement, les salaires etc… tout cela n’est pas venu d’un claquement de doigt, donc en résumé quand on a un objectif à atteindre il faut être patient mais aussi persévérant.

« Le secret c’est la persévérance, avoir un objectif et se donner les moyens pour l’atteindre. »

MODELE MAG : Quelles sont les personnes qui vous ont le plus marquées ?    Miriam Makeba pour son courage et Oprah Winfrey parce qu’elle est journaliste et elle a traversé une enfance un peu difficile mais malgré cela elle a pu se faire respecter dans son domaine et partout dans le pays.

MODELE MAG : Un conseil pour les jeunes filles ?                                                     Je demande aux jeunes de prendre conscience, pendant qu’il est temps avant qu’il ne soit trop tard, de regarder un domaine dans lequel elles peuvent se faire de l’argent. Aujourd’hui la Guinée est un peu en retard par rapport aux autres pays en matière d’entrepreneuriat mais il y a beaucoup d’exemples à suivre. Il faut qu’elles entreprennent pour être indépendantes financièrement ; je finirai en exhortant tous les jeunes à se donner à fond pour atteindre leurs objectifs et à réaliser leurs rêves.

MODELE MAG : Quelle est votre perception sur le groupe de médias modèle de réussite ?                                                                                                          J’apprécie ce que vous faites car à travers vous, on arrive à trouver des exemples de personnes qui ont réussi après beaucoup de difficultés. Et vous participez activement à la promotion de l’entrepreneuriat chez les jeunes dans notre pays, cela est extrêmement important.                                                                                                                  Le groupe de médias MODELE DE REUSSITE vous remercie, c’est plutôt à moi de vous remercier.


« Ayez le courage de faire le premier PAS, et la foi inébranlable de ne jamais, jamais, jamais ABANDONNE » Groupe de médias MODELE DE REUSSITE.

Groupe de médias MODELE DE REUSSITE

GALERIE PHOTOS KAHIRY ROX – Le Groupe de médias MODELE DE REUSSITE soutient KAHIRY ROX et toutes les P.M.E de Guinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here