Qui est SOW Pedro ? De l’Economie à l’Humour, un jeune qui marque véritablement son temps.

2482

 » Se connaitre sois même avant de se placer devant tout public… » un des outils de réussite de l’Humoriste Guinéen  » SOW Pedro.

SOW Pedro, est un  jeune  humoriste, et fan des métiers liés au Cinéma. Il invite sa génération vers un travail aboutissant à un avenir model. De son métier d’humoriste, il pense que le secret, c’est de travailler entre autre devant un grand miroir avant de se retrouver devant un public.

Comment avez-vous commencé ? 

Euh !!! D’abord j’ai une base primaire que j’ai démarré en côte d’Ivoire. Je l’ai fini en Guinée dans une école publique (cité de l’air). Ensuite j’ai fait mon collège et mon lycée à Sainte Marie. Du coup, suite au concours national, je suis rentré à l’Université Gamal Abdel Nasser (Foulaya). Mais en même temps, j’avais obtenu une acceptation dans une Université en France (précisément à Reims) où j’ai fait 4 ans. Une expérience un peu amère, ce qui m’a amené à rentrer pour continuer les études ici.

Quand je suis rentré, j’ai fini mes études à l’UNIC. Et honnêtement, ça c’est très bien passé. Parce que j’avais l’intention de finir les études rapidement. J’ai fait une maitrise en Economie Gestion. Je gratte ma tête, parce que c’est pas un truc franchement que je voulais pas faire. Mais il fallait avoir un diplôme (rires). Et après mes études, j’ai vite embrassé mes passions que j’avais. parce qu’en dehors de la scène je dessine aussi. Et mon autre rêve, c’est de me mettre devant une caméra pour réaliser les films que j’écris sans cesse.

Vu que vous êtes devenu humoriste, parlez-nous de votre cuisine interne ? 

Mes amis me disent : « Sow ; tu as une manière de parler qui accroche véritablement ton public ». Je me sers de ça pour parler avec mon public comme si je parlais justement avec mes amis. Je pense que mon petit secret c’est de travailler devant un grand miroir.  Si là, vous arrivez à vous convaincre vous-même à 100 %, c’est que ça peut plaire au public également. Il faut reconnaitre que c’est vraiment beaucoup de travail.

Vous avez sûrement connu des succès et des échecs alors parlez nous en ? 

Mes échecs,  il y en a eu beaucoup. J’ai commencé par le théâtre et j’ai fini par arriver au stand up. La vérité est bonne à dire : ça n’a pas été facile. Mon premier stand up c’était au musée national avec les Serial Rieurs. (soupir) Franchement c’était n’importe quoi ! C’était tellement nul que si je le rejoue aujourd’hui les gens vont se moquer de moi (rires).

Pour moi, les échecs ce sont mes réussites. Parce que c’est ce qui me permet de me remettre en cause. Je ne suis jamais descendu de scène, étant satisfait. Je me dis toujours que j’ai échoué et je retravaille encore 10 fois plus.

D’après le public, mon 1er succès c’est avec les SERIAL RIEURS. Avant de faire mon 1er solo, j’ai eu à faire 15 créationsdernier-mariage avec eux. Quand je dis 15 créations, ça veut dire que c’est 15 spectacles différents avec les SERIAL RIEURS. Après ces 15 créations originales, je me suis dit que je suis prêt à me lancer dans une carrière solo (tout en restant toujours dans les Serial Rieurs, ndlr).

Mes autres succès :

En 2014 mon premier solo «LE DERNIER MARIAGE ». Ce spectacle a reçu de très bonnes critiques. Et le texte a été reçu le 28 Octobre 2016 au Café des Auteurs, organisé par La Muse.

En 2015, j’ai fait mon deuxième solo qui s’appelle « SIGUISSA ». Ce spectacle a aussi reçu d’excellentes critiques car il rend hommage aux acteursiguissas de la culture guinéenne. La même année, j’ai eu à faire un duo avec Zebal Traoré (des Serial Rieurs, ndlr), dont le titre est « ETHNIZ ». Un spectacle fait à la veille des élections présidentielles guinéennes ayant pour objectif de combattre l’ethnocentrisme.

Ajouté à cela, J’ai co-écrit (avec Zebal traoré, ndlr) « ESK-CISEZ MOI ».  C’est le 1er spectacle solo catégorie stand up en Guinée qui met en scène Thérèse Ndiaye (des Serial rieurs, ndlr). Elle s’est produite à Prima Center le 27 Aout passé. Suite à sa prestation, elle est actuellement en tournée dans les 5 communes de la capitale. Elle rejouera ce spectacle en Mai 2017 au CCFG.

Enfin mon troisième solo intitulé « CENSURE », joué le 30 Septembre dernier, a connu un véritable succès. Mais nous ne nous14446124_10154241739888153_2690366224778127810_n arrêtons pas aux compliments. Nous continuons de travailler dur.

Pour preuve, je suis sur un projet déjà co-produit avec le Centre Culturel Franco Guinéen (CCFG) « CHAPLIN, S’IL AVAIT ETE GUINEEN » qui aura lieu les 25 et 26 Novembre.

Qu’est ce qui fait votre particularité par rapport aux autres humoristes Guinéens ?

Dans un premier temps, on forme un tout. Je parlais aujourd’hui à un ami et proche collaborateur de Kabakoudou et Grand Devise que j’aime vraiment et que j’apprécie. Ce qui me différencie d’eux, c’est qu’ils font un genre de comédie qu’on appelle le « Bulesque ». Exactement ce que faisaient les Charlie ChaplinYacouba Pèssè… et moi ça me tue de rire. Malheureusemeesk-cisez-moint je ne sais pas le faire. Sinon par exemple Mamadou Thug, Oumar Manet et Zebal Traore et tous les Serial Rieurs font du « STAND UP » en français, comme moi.

Mais, c’est vrai que chacun à un style particulier. Moi on me dit que je suis entre la Côte d’ivoire, la France et la Guinée. C’est peut être ma particularité parce que j’ai plus de faciliter de m’exprimer ou à imiter les français et les ivoiriens.

Un conseil pour la jeune génération ?

C’est de croire en ce qu’ils font. Lors de mon deuxième solo (Siguissa, ndlr), j’ai pris pour exemple des artistes comme Soul Bangs, Banlieuz’Art, Instinct Killers, parce que ce tous des jeunes qui croient en ce qu’ils font. Et à force d’y croire, ils remportent des succès.

En conclusion ?

Je ne sais pas faire mon faro alors quand vous m’avez dit que j’étais un modèle de réussite, pour moi c’était déjà une sorte de réussite (rires). Parce qu’une petite personne comme moi, qu’on me cherche pour me dire de passer sur un site qui s’appelle « modèle de réussite », je n’en reviens pas. Je souhaite que vous alliez plus loin encore. J’espère qu’on sera là pour vous applaudir. Je vous remercie du fond du cœur !!!

MARA Maciré pour www.modeledereussite.com

 

10 Commentaires

  1. Je jure que je croyais ce monsieur a fait la comedie a l’universite tellement qu’il estt rigolo… a partir d’aujourd’hui compter sur moi parmi vos fan’s et je participerai a vos evenements…j’avais suivi une fois l’annee passé….merci a modeledereussite et n’oubliez pas Kabakoudouuu..

  2. Je suis Kanté étudiant a DUBREKA j’ai une équipe de 12 jeunes et nous travaillons sur beaucoup de projet du même domaine que vous…je désire vous rencontrer pour vous présenter nos idées et quelques réalisation… Je suis a votre entière disposition…

    • @kanté, ce serait avec grand plaisir que j’accepte de te rencontrer. On pourra beaucoup échanger ?.
      Écris moi en inbox sur Facebook Messenger et on cale ça.
      Cherche :  » Sow Pedro « .

    • @Oularé merci.
      Nous sommes actuellement en répétitions au CCFG sur le prochain spectacle.
      Sinon jsuis sur Facebook et YouTube. Tape juste  » sow pedro « .

      • Très bien MR Sow je vous envoie une invitation sur facebook…merci vraiment a modele de réussite…. Dieu vous bénisse grâce à vous j’ai enfin un conseillé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here