Qui est Stéphane Ouya Zoumanigui ? Un des plus jeunes D.A.F de la Guinée.

2885

« Je remercie le site  je vous encourage. Pour la jeunesse guinéenne, il ne faut jamais désespérer tout peut sembler compliquer mais, il faut y croire et s’y mettre. » Stéphane Ouya ZOUMANIGUI.

Responsable de la Direction Administrative et Financière-DAF du ministère de la fonction publique de l’ère Alpha Condé, Stéphane Ouya ZOUMANIGUI invite la jeunesse guinéenne à ne jamais d’espérer car, selon lui, le chemin à suivre par chacun ne doit jamais être long pour une ambition visée. MARA Maciré l’a rencontré pour vous, inspirez-vous ! 

Vous êtes le responsable de la Direction Administrative & Financière du ministère de la fonction publique comment êtes vous arrivé là ? 

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya : Pour commencer, j’ai fait mon école primaire au groupe scolaire Nongo Unité et s’était l’une des premières écoles privées de Guinée après la révolution, et j’ai continué à l’institution Sainte Marie et j’ai fait mes études supérieures au Maroc où je suis sorti avec un master II en banque finance. Tous mes amis ont commencé à travailler avant moi et mon premier emploi fut au trésor public précisément à l’agence comptable centrale des dépôts où j’étais responsable de la trésorerie, il faudrait rappeler que je suis bilingue. De là, j’ai passé le concours qui était tant soutenu par le Pr Alpha CONDE, pour donner une chance aux jeunes dans le domaine de  l’économie et des finances. J’étais admis donc et j’ai fait partie des 10 premiers jeunes qui ont été nommés à l’époque directeur des affaires financières.                                                                                         On essaye de s’y adapter car j’arrive à gérer cela avec les ardeurs de la jeunesse et certaines caractéristiques personnelles, j’arrive à surmonter tout ça, certes le bagage académique est là mais, il faut une certaine personnalité et beaucoup de savoir-faire aussi.

Point de vue gérance, dites-nous comment ça se passe ?

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya  Bon !!! Il y a beaucoup de difficultés c’est une question de relations avec les collaborateurs parce qu’il est facile de gérer toute chose mais, les relations humaines sont complexes et c’est là qu’il faut mettre beaucoup d’accord pour collaborer avec eux en harmonie parce que les gens avec les différentes éducations c’est vraiment difficile mais sur le côté professionnel, tout n’est pas rose mais on fait appel à nos connaissances et nos expériences professionnelles. Malgré les difficultés on fait quand même des succès ce n’est pas individuel parce que je fais partie d’une chaine qui fait un travail donc je suis une composante d’un travail d’équipe, et je suis fier d’avoir accompagné mon ministre de la fonction publique Sékou KOUROUMA et j’en profite pour lui rendre hommage. Je suis fier de l’accompagner dans la conduite des reformes de l’administration publiques notamment, avec l’assainissement du fichier de la fonction publique et le recensement biométrique.  Aujourd’hui, nous sommes résolument tourné vers la mise en place d’une école nationale d’administration qui va qualifier les effectifs de l’administration publique et renforcé la capacité des fonctionnaires et aussi je suis ravis de contribué à la construction de l’édifice dans le cadre du programme de réforme de l’Etat de modernisation de l’administration et tout ça pour moi c’est quelque chose qu’on pourra laisser à la jeune génération. Je serais fier dans quelques années de dire à mes enfants que j’avais participé à la construction de cet édifice et d’avoir contribué au développement de mon pays.

Votre passion ?

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya : La lecture, le sport et le voyage ce sont mes centres d’intérêts majeurs.

Vos projets futurs ? 

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya : Mes projets futurs bien entendu comme tout jeune de mon âge, c’est continuer mon ascension c’est-à-dire, aller jusqu’au sommet de mes ambitions qui ne sont que d’aider la Guinée pour son développement.

Les jeunes ont besoin de vos conseils alors qu’en dites-vous ?

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya : Je ne sais pas si je suis un modèle pour les jeunes mais les jeunes qui veulent en tout cas réussir, je pense qu’il faut commencer d’abord par s’auto discipliner ensuite à rêver de ce qu’on veut devenir et enfin se donner les moyens pour y arriver.

Quand je dis se donner les moyens, je ne parle pas de moyens matériels ou financiers comme cela est assez fréquent dans la conscience collective des guinéens. Là quand je parle de moyens c’est surtout se former à une vie associative c’est-à-dire à part l’école vivre dans un réseau qui peut favoriser le développement de ta compétence.                                       Se forger à une personnalité, moi j’ai eu des coachs, des références des gens à part l’école qui m’ont aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui, à adopter un certain comportement digne de nom et pour toujours jouir de certaine réputation et d’avoir une étiquette de quelqu’un qui se comporte bien, de quelqu’un qui a des relations faciles avec les autres, et qui vit en harmonie avec ses homologues, ses confrères et tous ses frères.

Modele de réussite  pense que vous êtes un modèle alors quelles sont vos sentiments ? zoumanigui

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya : Moi franchement je ne suis pas de la forte modestie, je ne me considère pas comme un modèle de réussite c’est le site qui l’a trouvé en moi . Je ne peux qu’en être fier, je me dis que je suis passé par beaucoup de chemin, je me dis qu’il y a des observateurs qui ont remarqué que j’étais un modèle de réussite moi je ne savais pas.

En somme ? 

ZOUMANIGUI Stéphane Ouya : Je remercie le site  je vous encourage. Pour la jeunesse guinéenne, il ne faut jamais désespérer tout peut sembler compliquer mais, il faut y croire et s’y mettre.

MARA Maciré pour www.modeledereussite.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here